Alternatives34

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU 1er DÉCEMBRE 2011

Présents : Flory, Julia, Mathias, Géro, Françoise, Hakima, William, Dany, Greg, KShoo, Nicolas, Dorothée, Emmanuelle, Nora, Élisa, Florent, Julien, Marie, Lise, Laurent, Samira, Odile.

Nouvelles charmandises

Oignons doux des Cévennes (Greg)

Rappel

Petite exploitation en cours de conversion bio (vers l'Aigoual). C'est leur première année. Trois des agriculteurs arrêtent leurs activités en conventionnel pour travailler en groupe sur les terres du quatrième. Ils travaillent en rotation des terres et envisagent de faire de la polyculture (safran, …).

Questions

  • D'où viennent les plants ? Ils ont échangé des plants conventionnels contre de la main d'œuvre pour cette première récolte. Ils vont faire leurs propres plants ensuite.
  • Cultures précédentes sur ces terres ? Traitements associés ? Polycultures maraîchères et fourragères. Greg ne sait pas quels traitements ont été utilisés.
  • Débouchés ? Ils ciblent les groupements d'achats. Ils ont connu le raar via Sylvain Planque Des Biquettes.

Décision

Ceci constitue la deuxième validation. La charmandise est officiellement approuvée.

Greg est en charge. Il enverra un email pour confirmer la commande et la livraison d'oignons.

Petit-épeautre (Géro)

Présentation

Cécile Rousseau et Vincent Tourrenc sont producteurs de poulets bio dans l'Aude (voir présentation dans l'email du 26/09/11). Ils cultivent aussi du petit-épeautre. Ce petit épeautre est d'une variété de Haute Provence. Deux charmandises sont proposées:

  • de la farine: 2.90 euros le kg et
  • grains: 1.90 euros le kg

La livraison serait faite par un ami.

Questions

  • Meule en pierre pour la farine ?
  • Niveau de tri ?
  • Variété précise ?

Décision

Géro va trouver les réponses à nos questions.

Huile d'olive (Géro)

Oliviers en Espagne. La provenance ne convient pas. Cette huile est refusée.

Vins et jus de raisins (Marie-Renée)

Claude lagarde (les trois arches) , du cote de sommieres C'est le moment des commandes pour le vin et le jus de raisin de claude lagarde, situe pres de sommieres. Il a ete deguste lors de la derniere reunion. c est un vin issu de vieilles varietes( 70 ans pour le cinsault et 25 pour le syrah). il intervient lui meme sur toutes les etapes, de la vigne, jusqu a la transformation en raisin. les terres sont cultivees en bio, et il n y a pas d ajout de produit lors de la vinification. pour les prix, la bouteiille - d Oppidum (assemblage de cinsault et de syrah) : 6 euro - de Carignan (pur) : 7 euro - de jus de raisin ( cinsualt et syrah) : 3,50 euro la teneur en sulfites des vins est inferieure a 50 pour cent.

Charmandises en cours

Riz

Fanny arrête. Françoise propose de reprendre cette charmandise avec Lise et Sylvain.

Revalidation : Fromage du Haut-Jura

Étude sur les groupements d'achats

Étude menée dans le cadre du projet coxinel (http://psdr-coxinel.fr/). La version complète sera disponible sur ce site.

Historique des groupements d'achat (GA)

Fin 19ème : les coopératives de consommation. Il existe deux voies : celle engagée politiquement contre le capitalisme et celle tournée vers l'éducation des consommateurs.

D'autres formes de GA à l'étranger (Japon, États-Unis, Grande Bretagne, Belgique)

GA dans le Languedoc Roussillon

Travail d'identification des GA ds la Région. Des acteurs du monde associatif travaillant sur le thème de l'agriculture et de l'alimentation avaient connaissance de GA, puis par la connaissance des GA. Une vingtaine de GA trouvée qui ont été questionné. Les résultats ont amené à une typologie de GA (5 grands types)

  • le GA militant avec comme motivation au départ : une dénonciation du système commercial actuel et un soutien à l'agriculture locale. pas de statut formel. Organisation collégiale, fonctionnement autogérée, des réunions régulièrement
  • le GA avec une personne qui fait le lien entre le groupe et les producteurs
  • le GA en zone rurale où plusieurs villages se regroupent pour des achats groupés et s'organisent en commission / village
  • le GA réseau professionnel . Commandes passées sur lieu de travail
  • le GA intime de petite taille et limitée. Importance de la convivialité

Question principale de l'étude : Pourquoi et de quelles manières les individus s'engagent dans un GA ? Comment se mettent-ils d'accord pour la recherche de ce qui convient. Analyse sociologique : L. Thévenot et L Boltanski qui ont développé une pluralité de régimes d'engagement cad plusieurs façons pour les individus de construire du commun à plusieurs.

Choix de 3 groupements qui développent des logiques d'action différentes : La Coopé RAARes qui est dans l'action justificable, qui qualifie ce qui est juste selon différents principes de justice : processus d'enquête pour la validation de charmandises La Coop Miam Miam qui s'engagent dans un régime de familiarité (Sollicitent des attachements et rapports personnalisés avec les personnes) Les Gasiers de la Placette, intéressant car en cours de création, entre action justifiable et exploration

Malgré des logiques d'action dominantes, on remarque des avis divergents entre les individus - Coopé RAARes : relachement du processus de l'enquête notamment lors de la venue de producteurs. Pour certains membres, cette épreuve est apparue difficile pour les producteurs alors que pour d'autres, c'est le but de l'épreuve, le producteur doit assumer. Eloignement de la charte : validation de produits ne répondant pas aux critères. - Coop Miam Miam : régime du proche est critiquée (processus de sélection des produits pas assez rigoureux, manque d'efficacité) - GASE : Pour la validation des produits entre exploration ( expérimentation de nouvelles de faire) et action justifiable (mettre en palce une enquête)

CEs logiques d'action se traduisent aussi dans les formes de proximité que les membres développent avec les individus Aussi, deux formes de soutien à l'agriculture locale RAAREs : soutien financier Miam Miam : soutien matériel et moral

Discussions

  • William : “Je souhaite que soit créer une charmandise 'liste de diffusion autre que charmandises'”
  • Suite à la précédente réunion : retour sur des charmandises validées, discussion sur le fonctionnement (ex. Temps pour la validation, validations antérieures, etc), utilisation de la mailing liste, rajout de deux points à la charte ((i) circuit court et (ii) soutient à un producteur ou projet), retravailler/actualiser la charte, rajouter historique.
    • KShOO : discussion sur le fonctionnement de la coopé et sur le mode de prise de décision. Demande une assemblée générale et un vote avec représentation des absents.
    • Nora : présentation des résultats de son étude sur les groupements d'achats. Aimerait revenir sur sa demande de citer la coopé dans un document qu'elle rédige, en particulier après le refus de Dominique P.
    • Elisa : article de PROXIMITES sur le RAARes et sur la rédaction d'un “complément” à apporter dans le prochain n°. Elisa apportera ledit article.
    • démonstration de comment modifier le wiki (il est demandé à chaque chamarade de renseigner mieux le site web à propos de chaque charmandise afin qu’on ne parle plus des « charmandises en cours » lors des réunions, voir le CR du mois de novembre)

    Fonctionnement de la coopé

    Les décisions sont prises durant la réunion mensuelle. Afin de permettre aux absents de s'exprimer, ces décisions sont désormais prises en deux temps, c'est-à-dire deux réunions consécutives.

Suggestions pour le déroulement de la réunion

  • l'ordre du jour doit être respecté, en particulier il faut essayer de ne pas déborder.
  • durant les présentations de charmandises, identifier les questions de fond pour qu'elles soient débattues ensuite. D'autant que ces questions sont communes à beaucoup de charmandises.

Conlusions/Décisions

Prochaine réunion le 5 janvier 2012