Alternatives34

Compte rendu réunion de la coopé avril 2011

Il y a avait plein de monde…

Les livraisons de charmandises ont eu lieu avant et après la réunion. On a dégusté les produits de brebis du Larzac…

Pas de retour sur les décisions en attente des dernières réunions en particulier pour la viande :

A prévoir pour la prochaine réunion ?

Charmandises en cours

  • Chataignes (confiture, farine, marron au naturel, farine) et jus de pommes (Rallou et Sylvain) : Depuis novembre, cela se passe bien. Une commande par mois. Le paiement se fait à Scrupule le jour de la réunion, livraison le lendemain aux Arceaux. Les producteurs font partie d’un verger partagé, non traité Question à propos des Pommes ? Se renseigner auprès de la revue Fruits Oubliés pour avoir des contacts. Qui ?
  • Pain (Françoise, Hakima) : On veut arrêter. Les livraisons ont lieu depuis un moment chez Hakima le lundi, pour 5 ou 6 personnes qui pourraient continuer à fonctionner comme cela, mais il est proposé que le pain soit retiré de la liste des Charmandises. Proposition validée
  • Savon (Florent et Julien de Madamanne www.madamanne-savons.com ) Sur la question d’ajouter ou pas des huiles essentielles (HE) dans les savons, des dernières réunions il avait été conclu qu’il fallait plus d’info sur les HE. Les voilà : Les HE sont fabriquées à St Croix Vallée française par 1 GIE de 7 personnes qui distillent leur cueillette sauvage. Ils proposent notamment de l’HE de lavande vraie cueillie sur le Causse Méjean. Ils font aussi des tisanes. Liste des HE disponibles comprends cyprès, genevrier, menthe poivrée, pin sylvestre, pin noir, romarin etc..

A noter que les HE et tisanes font partie des charmandises validées mais il n’y a jamais eu de quantité suffisante pour commander…. A voir si cela faut le coup de grouper avec les groupements en cours d’organisation (Agro, St Mathieu de Tréviers) ? Sinon pour les savons, le principe est acté, on peut commander des savons parfumés si on veut. Mais pour évaluer les quantités d’HE à ajouter, il faut organiser un sondage sur la liste de diffusion de la coopé. La prochaine commande pourrait donc se faire avec l’option savon parfumé ou pas. Hanna a prévu de s’en occuper.

  • Vin du Domaine de Roquemale (Sophie): Il est délicieux ! Produit à partir d’un domaine repris en 2005 par un jeune couple, elle est œnologue. C’est une charmandise depuis 3 -4 an avec une commande par trimestre. Ils proposent 5 rouges différents dont 1 en bib de 5 L, 1 blanc et 1 rosé. C’est des passionnés, qui organisent des journées découverte. Une fête pour leur 10 ans est prévue avec une dégustation « accords mets et vins » !
  • Fromages du Jura (Laurent, remplacé par Amboise ce soir): Il arrive par la poste, il est délicieux aussi. Il y a de la raclette, du morbier, tomme, comté et chevret. Une commande tous les mois.
  • Participation au loyer de Scrupule (Josette) : La coopé participe au loyer de la librairie Scrupules à hauteur de 50€ par mois. Il est demandé à chacun une contribution pour pérenniser cette participation. Pour le moment, on a 200 € d’avance, ceux qui n’ont pas encore participé en envoyant un chèque à Josette peuvent le faire !
  • Le Gouda au Cumin (Elisa et Nathalie) : On a profité d’un premier voyage pour en rapporter un peu et le gouter. Charmandise validé, il reste à voir comment on va s’organiser, quelle quantité on peut avoir, quand ? Et voir pour le transport, pour le moment on profite des trajets Limoges- Montpellier. Un prévu cet été.
  • Les œufs (cécile et gaby) : Ca reprends, des livraisons à Agro et à Srupule. La boite 2,30 €, commande régulière mais je me rappelle plus quand ..

Charmandises à venir

  • Spiruline (proposé par KShoo) : charmandise validée Ce sont des micro-algues bleues (ou une bactérie ?), utilisées comme complément alimentaire contenant 60 % de protéines, des vitamines, des AGL et du fer. La prise conjointe de vitamine C est indispensable à l’assimilation de ce dernier. La spiruline est produite à Quissac par un couple de producteurs installé depuis 20 ans environ. La production se fait sous serre, dans de l’eau chaude, très salée simulant les mers fermées dans lesquelles se reproduit naturellement l’algue. Un apport en azote est nécessaire ou, comme en Afrique, d’urine de bœuf. Suite aux inondations survenues à Quissac l’an passé, leur serre de 200 m2 a été emportée. Depuis Marc survit avec ces stocks constitués peu avant. Il est actuellement en train d’acquérir un nouvel emplacement en dehors de Quissac, afin d’y installer deux serres et ainsi de doubler sa surface de production pour assurer des revenus convenables. Coco, sa compagne, n’occupe qu’un emploi à mi-temps. La spiruline se présente sous forme de pailletes (il vaut mieux éviter de l’acheter en poudre du car ce traitement la pulvérise). Elle se conserve au sec et à l’abri de la lumière. Elle coûte aux alentours 115 € le Kg selon les frais de transport. Une à deux cuillères à café par jour suffisent dans le cadre d’une alimentation omnivore, mais on peut aller jusqu’à 10 g par jour pour un régime végétarien ou même 20 lors d’une mono-diète dans un bouillon filtré, sans carences). La spiruline est conseillée aux femmes allaitant, pour les baisses d’énergie, en cas de dépression, en reprise de jeûne, etc. Exemple d’utilisation spiruline + miel + pâte d’amande + vitamine C. Mixer le tout, super pour le matin spiruline + fruits secs avec graines (courge, tournesol, chanvre…) légèrement torréfiées en apéro Pour se procurer les souches afin d’en produire pour sa consommation personnelle, il faut désormais s’adresser à la fédération française de production de spiruline.. Plus d’info voir KShoo
  • Pois chiche, blé tendre et blé dur (proposé par KShoo) : charmandise validée Ils sont produits à côté de Quissac, par la ferme d’Annette et Gérald Cavalier, « Au bout du Monde » en bio depuis 2004. Ils ont également un vignoble familial de 2 ha étendu à présent à 5. Gérald y vinifie un rosé et deux rouges, un Cinsault rebaptisé St Sot à 7,5 €, et un Carignan à 5 € (comme le rosé). Ils proposent de nous les faire déguster en organisant des groupes d’une dizaine de personnes. Annette produit, elle, 2 tonnes de pois chiche, ainsi que du blé dur et tendre (4 T par an), qu’elle vend en partie à Raphaëlle pour les poules dont nous connaissons les œufs. Le prix des pois chiche se situe entre 2,75 et 3 € selon les frais de transport, celui des blés, lui, entre 50 et 80 cts le Kg.
  • Chanvre (proposé par KShoo) : charmandise validée C’est son association ANANDA & CIE qui transforme le chanvre à partir de l’exemple de Bernard Rappaz, chantre suisse du chanvre et de l’agriculture biologique et de son concept de « chanvre global ». On obtient l’huile de chanvre en pressant les graines (chènevis) avec un rendement assez bas (100 kg = 15 L). A chaque étape, les déchets peuvent être valorisés. Le pressage produit un tourteau qui est revendu pour une part à un chevrier, et d’autre part transformé en une farine contenant 30 à 40 % de protéines, de nombreuses vitamines et autant de minéraux. L’huile après 15 jours de décantation, donne une pâte utilisée en purée pour l’alimentaire ou les cosmétiques. ANANDA & CIE presse également colza et tournesol et propose un assemblage, la TriOméga, douce et fruitée dont 10 g couvre 40 % des apports journaliers recommandés. En usage externe l’huile de chanvre est apaisante, hydratante et cicatrisante. ANANDA & CIE propose aussi deux « gomario » de chènevis, les Canna’Sel, contenant 4 % de sel de Guérande, nature ou aux herbes (sarriette et marjolaine de la Drôme 2 %). Ces condiments permettent de parfumer les plats sans trop les saler. Une version sucrée, le Canna’Sucre contenant, lui, 25 % de sucre complet (celui d’Equateur distribué à la coopé) offre les mêmes propriétés, mais pour les desserts. LES TARIFS • Huile vierge de chanvre en bouteille anti-UV 25cl = 7 € 50 cl = 12 € 1 L = 22 € • TriOméga (colza 50 % - tournesol 35 % - chanvre - 15 %) Bouteille anti-uv 25 cl = 3,1 € 50 cl = 5,2 € • Chènevis Sachet de 200 g = 1,6 € Possibilité de l'acheter en vrac entre 4,2 € et 6,3 € le kg selon la qualité du tri. • Canna'Sel Sachet 150 g nature = 2,1 € Aux herbes = 2,2 € • Canna'Sucre Sachet 150 g = 2,4 € • Farine Sachet 400 g = 2,9 € • Chocolats artisanaux noir, lait ou blanc Tablette de 100 g : 2,4 € • Purée Pots en vrac pour 10 € par Kg. • Canna'Son Le son est issu du tamisage des tourteaux dont on extrait la farine. Il peut être utilisé comme abrasif naturel en l'ajoutant à un savon liquide. Idéal pour les bricoleur-euse-s et les jardinier- e-s. On peut aussi le mettre au compost pour son apport riche en azote. En vrac à 3 € le Kg. La culture du chanvre Elle est soumise à des contrôles. Les producteurs, agriculteurs ou non, doivent se procurer auprès de la Fédération nationale des producteurs de chanvre (FNPC) située au Mans, l’une des 31 variétés autorisées en Europe et développée en parti par l’INRA. Elles sont garanties à moins de 0,2 % de THC (Delta-9-tétrahydrocannabinol), la substance qui rend nigaud. Mais s’agissant bien de la même plante – plus connue sous son appellation latine Cannabis Sativa L. –, les autorités doivent procéder à de grotesques stratagèmes pour prétendre qu’il s’agit de variétés distinctes. Ainsi les analyses sont-elles réalisées sur des plantes en fin de vie, assurant un taux de THC très faible. Quelques semaines plus tôt et elles seraient tombées sous le coup de la loi sur les stupéfiants. Le fait que les agriculteurs ne puissent pas utiliser les semences issues de leurs récoltes vient confirmer cet état de fait. La FNPC déclare d’autre part auprès des ministères de l’Intérieur et de la Défense, les parcelles cultivées, ce qui peut occasionner d’éventuels contrôles de la part de la maréchaussée locale. Tous ces produits sont certifiés ECOCERT. Le chanvre est cultivé dans les Pays-de-Loire ou en Bretagne, mais ANANDA & CIE encourage les agriculteurs de la région Rhône-Alpes, à se lancer dans le chanvre afin de localiser au plus près l’activité. L’association fonctionne avec une production en flux tendu, la distribution se fait principalement dans sa région à l’occasion de salons, foires, marchés mais également dans un réseaux de plusieurs 10zaines de magasins spécialisés (La Vie Saine, Biocoop, Satoriz et aussi des boutiques indépendantes)). Les deux animateur-trices d’ANANDA & CIE, Laurence et KShoo, ne retirent pour l’instant pas de quoi vivre cette activité. Site en cours de re-construction : www.anandetcie.org
  • Sel de Guérande (proposé par KShoo) : décision ? Paludier de Guérande (Gilles Hervy ) rencontré à Primevère (salon bio écolo) par KShoo qui est intéressé à travailler directement avec lui pour son activité chanvrière. KShoo propose de profiter de l'expédition de sa production pour la grouper avec celle de la coopérative si ce produit venait à être intégré dans nos rayons. Si commande en grande quantité, il propose du sel de guérande à 70 cts le Kg , en sacs de 25 Kg. Si commande de plus de 500 Kg, le prix est de 60 cts / kg. Pour + info : www.selguerande.com Malheureusement les coûts transports ne permettent pas d’espérer une expédition, à moins qu’un-e chamarade ne se rende en vacances dans la région et puisse alors en profiter pour rapporter le stock, ce qui eut lieu précédemment.
  • David, cultivateur à Vendemian (proposé par Sylvain comme « charmandise pédagogique »). David cultive de la vigne (des cépages traditionnels, par ex. servan) à partir de laquelle il propose du jus et du raisin de table (de la mi-aout à fin octobre), des oliviers à partir desquelles il fait de l’huile (celle utilisée dans les savons) et des olives confites (plusieurs variétés ) Mes olives confites sont préparées avec de la soude ou du sel après piqûre). Il cultive également des Figues (fruits frais et confitures) ; 6 variétés différentes (Fleurs du Dauphiné grosse, grises, petites, De Bordeaux, col de Dame – noir, gris en forme de poire). Les confitures sont faites avec du sucre de canne bio, 4 € en bocaux avec 50 cts de consignes. Il propose des confitures de figues préparées avec des techniques différentes selon les variétés (elles sont pelées, ou pas, confites) et il y a aussi différents types de cuisson. Le verger est de 1⁄2 ha, il est en 2 parties, une partie a été plantée par David (arbres de 6 à 4 ans qui produisent 500 kg de figues) et une autre partie avec des fruitiers plus anciens qui produisent environ 100 kg/an. Il y a un volet « animation autour de l’agriculture, du patrimoine » important pour la ferme. Ces activités sont proposées sous forme de journées pratiques autour de l’agriculture et de la transformation des produits (par ex autour des différentes variétés d’oliviers). Des activités aussi autour du patrimoine (par ex. faire des escaliers en pierres sèches), ça dépend des saisons… Question traitement : oui, il y a en a mais en petite quantité, et surtout contrôller pour la Mouche de l’Olivier. La ferme est en conventionnel. Il y a de l’arrosage sur 1ha pour les olives Picho et Luque en vert. Les Olives confites sont proposées en sachet ou en petits seaux. David participe au circuit de Ferme en Ferme (c’était le week end dernier, pardon à tous ceux qui auraient voulu y aller, si zavaient su… mais peut-être encore l’année prochaine ?). Les produits de David n’ont pas été clairement validés, il va revenir nous les faire gouter …
  • Les produits de brebis du Larzac : validé Il s'agit de fromages produits par un couple dans un GAEC à Potensa, sur le larzac dans une ferme en production bio depuis 89. Ils se sont installés en reprenant la ferme d’un ancien qui partait à la retraite, d’après le principe de fonctionnement d’autogestion foncière sur les terres collectives issues de la lutte du Larzac. Ils ne possèdent pas la terre, mais ont un bail de carrière….Ils travaillent sur la ferme tous les deux, bientôt une aide permanente via une copine qui les rejoint, et ils ont 4 enfants, et un retraité voisin qui s’ennuie Ils ont 250 brebis. De juillet à aout, elles sont dehors avec un système de parcours, avec des endroits avec de la paille. Les brebis sont rentrées quand il neige.. C’est le système cévenol traditionnel. Les brebis produisent du lait pendant 6 mois, les agneaux ne sont pas gardés…La commercialisation des produits se fait sur les marchés paysans, au marché du Vigan, à la boutique paysanne de Lodève.. Bientôt le marché des Arceaux… Les produits sont délicieux ! Marie propose de descendre les produits pour une livraison à Scrupule, le jour de la réunion, elle les récupérera à Lodève le jeudi matin à la maison des producteurs de Lodève. Le paiement se fera à la livraison. La liste des prix et des produits:
    • fromageon de brebis frais ou affiné ou sec : 1 €
    • fromageon de brebis extra-sec : 1.50 ou 2€ selon la taille (L ou XL)
    • yaourt pot de 500 ml : 4.00€
    • faisselle 500 ml : 3.30€
    • recuite (brousse) 500 g : 6.00€
    • tome 2010 : 25.00€ le Kg en portion d'environ 250gr
    • tome 2011 à venir
    • bleu (façon roquefort) à venir
  • Et des infos diverses pour finir .. On a reçu un mail avec une proposition pour des truites produites dans l’Aude à Fayolle (Ouest de Perpignan). A partir d’un élevage bio. Les truites fumées à Marseille. Il y a déjà eu une distribution aux Arceaux… Il faudrait leur signaler le problème d’un échange d’argent aux Arceaux (c’est fait : Amboise s’en est chargé) D’ailleurs en parlant de truites, de pisciculture, il y en a aussi du côté de NANT (tous à !) dans l’Aveyron, et cela pourrait être chouette d’en savoir plus pour choisir le projet dont on se sent le plus proche
  • Sinon, il y a une proposition en plus pour la viande (et on n’a jamais fait le point sur les différentes propositions) : Agneau proposé par Yohann. Des producteurs installés en 2010 dans les Corbières. Pas labellisé. Ils ont 130 agneaux à écouler et font des livraisons à Montpellier
  • Et puis la fourme proposée par Yohann va continuer mais être reprise par Julie qui a fait un stage dans l’exploitation qui la produit. Julie va proposer le mode de fonctionnement qu’il lui convient .. Hakima se propose pour l’aider à récupérer l’argent Pour la farine de Vézénobres, on a réussi à résoudre le problème de transport avec l’aide d’une AMAP de St Mathieu de Tréviers. Ils sont intéressé pour passer eux aussi des commandes de farine. .. Par contre, la livraison c’est pas facile à assurer, il faut des coups de main. Marianne se propose. Voilà…